Accueil > Actualités > Actualités DELOS APEI 78 > Voici le point épidémiologique du 06/01/2021 (...)

Voici le point épidémiologique du 06/01/2021 rédigé par le Docteur Jacob-Vestling, directeur médical de Délos

Contenu de la page : Voici le point épidémiologique du 06/01/2021 rédigé par le Docteur Jacob-Vestling, directeur médical de Délos

Je vous prie de bien vouloir trouver ci-joint le point épidémiologique du 06/01/2021 rédigé par le Dr René Jacob Vestling, directeur médical de l’association.

En ce début d’année les données épidémiologiques disponibles ne concernent que le niveau national. Les données régionales et départementales ne sont pas encore disponibles, seules des données de la dernière semaine de 2020 sont disponibles, mais elles ne reflètent pas la situation actuelle.
Cela s’explique par le fait que les épidémiologistes sont dans l’attente de l’effet des congés de fin d’année et des regroupements et circulations de populations qu’ils ont induits.

Les indicateurs nationaux montrent que la circulation de la Covid19 est toujours très forte dans notre pays.

Les derniers chiffres (actualisés le 05/01/2021) montrent que 20 489 personnes ont été contaminées en 24h.

Le taux de positivité des tests est de 5.4%. 1 921 clusters sont en cours d’évaluation.
346 décès sont survenus ces dernières 24 heures, ce qui porte le total des décès en France à 66 682 personnes.

Ces 7 derniers jours 7 583 nouveaux patients ont été hospitalisés, dont 1 142 en réanimation. Certaines régions voient leurs unités de réanimation en très forte tension, ce qui pourrait conduire à l’image de la Grande Bretagne à un re confinement.

Comme vous le savez les vaccinations ont débuté dans notre pays à l’instar de nombreux autres pays. Ce sont maintenant plusieurs millions de doses du vaccin Pfizer-BioNTech qui ont été injectées à travers le monde, sans qu’aucun effet secondaire indésirable grave n’ai été signalé. Cela est d’ailleurs confirmé par l’agence nationale de sécurité du médicament (A.N.S.M.).

Ayant moi-même, en tant que soignant de plus de 50 ans, bénéficié de la vaccination par le vaccin à ARN messager de Pfizer-BioNTech, je ne peux que confirmer la bonne tolérance de ce vaccin, n’ayant eu qu’une légère douleur au point d’injection.

Pour ce qui concerne les deux nouveaux variant de la Covid 19 (le variant britannique et le variant africain du sud) les informations disponibles montrent une nette augmentation de la contagiosité des personnes contaminées et une incidence plus élevée de la contagiosité à l’égard, entre autres, des enfants. Il est cependant à noter que les vaccins disponibles actuellement sont efficaces sur ces nouveaux variants.

A ce jour en Europe des 27 seul le vaccin Pfizer-BioNTech est agréé. Le vaccin Moderna qui est également un vaccin à ARN messager devrait être agréé dans les prochains jours. Il a également déjà été injecté à plusieurs millions de personne sans qu’aucun effet secondaire notable ne soit à déplorer.
Un troisième vaccin, le vaccin de chez Astra-Zeneca/Oxford a été agréé en Grande Bretagne en Argentine et en Inde. De très nombreuses personnes ont été vaccinées avec ce vaccin sans effets secondaires notables. Ce vaccin est un vaccin « à vecteur viral » : il prend comme support un autre virus (un adénovirus de chimpanzé) qui a été transformé et adapté pour combattre la Covid-19. Cette technologie est également une technologie éprouvée et a déjà été largement utilisée en particulier dans la vaccination contre la poliomyélite.
L’année 2021 commence donc avec de larges perspectives favorables dans la lutte contre la Covid 19, ce qui ne doit cependant pas nous conduire à relâcher les gestes barrières et ce pour quelques mois encore.

Permettez-moi de vous souhaiter une bonne année.

Rédacteur : Docteur René Jacob-Vestling le 06/01/2021

Références : Santé publique France, Point de situation SIDEP et European Centre for Disease Prevention and Control

En images