Accueil > Actualités > Actualités DELOS APEI 78 > Point épidémiologique du 12 Janvier 2021 (...)

Point épidémiologique du 12 Janvier 2021 rédigé par le Dr Jacob Vestling.

Contenu de la page : Point épidémiologique du 12 Janvier 2021 rédigé par le Dr Jacob Vestling.

Je vous prie de bien vouloir trouver ci-joint le point épidémiologique du 12/01/2021 rédigé par le Dr Jacob Vestling, directeur médical de Délos.

Vous souhaitant bonne réception de ces informations et une belle journée !

En France les indicateurs épidémiologiques repartent à la hausse et les effets des fêtes de fin d’année conjugués aux nouveaux variants viraux commencent à se faire sentir. Une forte augmentation des contaminations est à craindre dans les semaines à venir.

Ce sont à ce jour 67 750 personnes qui sont décédées de la Covid 19 (+ 1 072 en une semaine). Dont 310 à l’hôpital ces dernières 24 heures.

8 901 nouvelles hospitalisations ont eu lieu ces sept derniers jours, dont 1 338 en réanimation. Ces chiffres sont en augmentation.

En France 1 941 clusters sont en cours d’investigation.

Le taux de positivité des tests est de 6.4%. Ce qui traduit une forte augmentation.

Il est à noter que les chiffres des nouveaux cas détectés sont en trompe l’œil et sont probablement sous-estimés, car après les fêtes l’activité de dépistage, en particulier celles des personnes asymptomatiques, à fortement diminué.
Santé France note :
• Une nette augmentation du nombre de cas confirmés
• Une diminution de l’activité de dépistage, notamment parmi les personnes asymptomatiques
• Le maintien à un niveau élevé des hospitalisations et hospitalisations en service de réanimation
• Que les régions les plus touchées sont : la Bourgogne-Franche-Comté, le Grand Est, la Provence-Alpes-Côte d’Azur et Auvergne Rhône-Alpes.

Comme vous le savez deux nouveaux variants de la Covid 19 ont été détectés et sont présents en France.
Un nouveau variant du SARS-CoV-2 a été détecté au Royaume-Uni et signalé à l’OMS le 14 décembre 2020.
Ce nouveau variant est défini par de multiples variations des gènes codant pour les protéines de spicule ainsi que d’autres régions génomiques.
Ce variant a été nommé VOC 202012/01 pour Variant Of Concern, year 2020, month 12, variant 01. Des travaux préliminaires sont en faveur d’une transmissibilité de ce variant plus élevée que celle des virus SARS-CoV-2 circulant actuellement en France.
Aucun élément ne témoigne à ce jour d’une sévérité plus forte de la COVID-19 chez les personnes infectées ou d’une possibilité d’échappement à la réponse immunitaire.

En Afrique du Sud l’émergence d’un autre variant désigné 501.V2 était signalée le 18 décembre 2020. Il présente lui aussi plusieurs variations des gènes codant pour la protéine de spicule, y compris une modification également présente dans le variant britannique.
Des travaux préliminaires suggèrent que la transmissibilité de ce variant serait aussi plus élevée, mais aucun élément ne témoigne à ce jour de formes plus sévères de l’infection.

En Ile de France, le taux de positivité des tests réalisés est de 4.6%, il est en augmentation

Les passages en services de soins critiques restent stables par rapport à la semaine précédente avec 211 déclarations à ce stade versus 212 en S52. Les décès survenus à l’hôpital décrivent également un plateau avec 245 nouvelles déclarations, comparées aux 237 de la semaine précédente (+3 %).

Le taux d’incidence brut est de 133.9 pour 100 000 habitants. Il est également en augmentation

Dans les établissements pour personnes handicapées, le nombre de signalements affiche une légère augmentation, avec 12 nouveaux signalements en S53, versus 10 et 16 nouveaux signalements en S52 et S51 respectivement. Le nombre de cas confirmés chez les résidents est en hausse en S53. En revanche, le nombre de cas confirmés chez le personnel est en baisse

Dans les Yvelines :

L’ensemble des chiffres des Yvelines suit l’évolution nationale et régionale.

Le taux d’incidence brut dans les Yvelines est de 140.4 pour 100 000 habitants, il est en augmentation.

Le taux de positivité est de 5.98%.

Le RO est à 0.98, ce nombre correspond au taux de reproduction du virus, c’est-à-dire le nombre de personnes contaminées pour chaque malade).

Le taux d’occupation des lits de réanimation par des personnes Covid positives est de 48.7%

En images