Accueil > Actualités > Actualités DELOS APEI 78 > Point épidémiologique du 10/05/2021 rédigé (...)

Point épidémiologique du 10/05/2021 rédigé par le Dr Jacob Vestling.

Contenu de la page : Point épidémiologique du 10/05/2021 rédigé par le Dr Jacob Vestling.

POINT EPIDEMIOLOGIQUE COVID 19 ET INFORMATIONS
Le 10/05/2021

En France :

La situation épidémiologique de notre pays enregistre un ralentissement des contaminations liées à la Covid 19, comme en témoigne la diminution du taux d’incidence pour la troisième semaine consécutive dans toutes les classes d’âge et la diminution des nouvelles hospitalisations et des admissions en soins critiques. Mais il est à noter que la mortalité liée à la COVID-19 reste toujours élevée.

En métropole, la régions Ile-de-France, la région Provence-Alpes-Côte d’Azur et la région Hauts-de- France restent les plus touchées.
En Outre-Mer l’on note une augmentation du taux d’incidence à La Réunion et une stabilisation en Guyane et en Guadeloupe.

Le variant 20I/501Y.V1 (Britannique) représente actuellement 80.8 % des contaminations (chiffre stable).

Les variants 20H/501Y.V2 ou 20J/501Y.V3 (Sud-Africains et Brésiliens) représentent quant à eux 5.5% des contaminations (chiffre en légère augmentation).

A ce jour 106 421 personnes sont décédées de la Covid 19, soit 1 573 de plus en une semaine. 8 062 nouvelles hospitalisations ont eu lieu ces sept derniers jours.
1 865 personnes ont été hospitalisées en soins critiques ces 7 derniers jours, dont 1 246 en réanimation. Ces chiffres sont en baisse mais restent à un niveau encore très élevé.

Le taux moyen de positivité des tests est de 5.8% à l’échelle nationale. (- 2.5% en une semaine)
Le taux d’incidence reste également élevé dans certaines régions et en particulier dans la nôtre.
Certains paramètres doivent être relativisés, car le nombre de tests de dépistage à diminué, il convient donc de se référer plus au taux de positivité, qu’au nombre total de personnes déclarées positives. Fait encourageant ce taux est baisse.
Un autre paramètre est également encourageant, il s’agit du Reffectif (nombre de reproduction effectif) qui continue sa décroissance.
En France, à ce jour près de 18 millions de personnes ont reçu au moins une dose vaccinale contre la Covid 19. Cela représente un peu plus de 35% de la population française de plus de 18 ans.

En Ile de France :

Le variant britannique représente 67.2% des contaminations (chiffre en baisse).
Les variants sud-africains et brésiliens, quant à eux, représentent maintenant 11.1% des contaminations. Ces deux derniers variants ont une pénétration en constante augmentation dans notre région.

Il est observé : -17 % de nouvelles hospitalisations, -15 % de passages en soins critiques et -11 % de nouveaux décès à l’hôpital.

Le taux d’incidence brut est de 337 pour 100 000 habitants (chiffre une nouvelle fois en baisse de 122/100 000).

Le taux de positivité des tests est encore de 9.3% et même si chiffre est en baisse, il reste tout de même élevé.

Dans les Yvelines :

Le taux d’incidence brut dans les Yvelines est de 268 pour 100 000 habitants, ce taux baisse de 40. Le taux de positivité est de 9.6 % (-1%).
Le RO est à 0.75 (-0.11), ce nombre correspond au taux de reproduction du virus, c’est-à-dire le nombre de personnes contaminées pour chaque malade.
Le taux d’occupation des lits de réanimation par des personnes Covid 19 positives est de 113 % (chiffre en baisse).

Le taux de vaccination est 22,07% dans notre département (il est à noter que les Yvelines sont un département ou la population est plus jeune que la moyenne nationale).

Au niveau mondial :

La carte ci-dessous montre clairement que le foyer épidémique principal se situe en Inde. Mais d’autre foyers d’importance sont actifs, c’est la cas en Turquie, en Iran, aux Etats-Unis, au Brésil et en Europe.

Au niveau de l’union européenne + (Islande et Norvège) :

La carte établie par le centre européen de contrôle et de prévention des maladies, permet une vision globale de la diffusion du Sars Cov2 dans l’Europe des 27 ainsi qu’en Norvège.

Cette carte permet de constater que la situation s’est globalement améliorée en Europe, sauf en Suède, qui par sa gestion particulière de la pandémie est malheureusement un anachronisme.

INFORMATIONS :

Pour mémoire, tous les soignants et toutes les personnes que nous prenons en charge, quel que soit leur âge, sont prioritaires pour se faire vacciner.

A partir du 12/05/2021 toutes les personnes de plus de 18 ans et de moins de 50 ans pourrons se faire vacciner, à la condition d’utiliser des créneaux non pourvus par des personnes prioritaires.
Les personnes prioritaires sont désormais les plus de 50 ans et les 16-50 ans avec comorbidités définies par des listes.

A l’approche des congés d’été il est important d’avoir conscience que des restrictions à la circulation existerons pour les personnes qui ne sont pas immunisées contre la Covid 19 par vaccination ou maladie.
A ce jour certains états et certains transporteurs ont déjà mis en place ou envisagent de mettre en place certaines obligations ou restriction.
L’association internationale des transporteurs aériens (IATA) a notamment élaboré un “travel pass”, une plateforme compilant les exigences de chaque pays et centralisant les informations de santé des voyageurs. Un projet destiné à relancer le secteur aérien, particulièrement touché par la crise du Covid-19. Sur le même modèle, Air France a lancé son propre pass sanitaire le 11 mars.

Du côté de la puissance publique, plusieurs gouvernements ont engagé des initiatives similaires, y compris en Europe. Outre l’Islande, qui a déjà mis en place un tel système, la Pologne, la Hongrie, la Suède et le Danemark ont ou vont créer un certificat vaccinal pour les voyageurs étrangers et leurs propres ressortissants. La Grèce en a fait de même avec Israël, Chypre et la Serbie en signant un accord bilatéral autorisant leurs ressortissants vaccinés à pouvoir se déplacer de part et d’autre de la Méditerranée. L’Estonie, très avancée dans sa politique de numérisation de ses services administratifs, a également lancé des tests en accord avec l’OMS pour mettre en place un passeport numérique de vaccination contre le Covid-19. La Finlande pourrait lui emboîter le pas. La Pologne, l’Estonie, la Lituanie et la Roumanie autorisent déjà pour leur part les voyageurs attestant de leur immunité à pénétrer sur leur territoire sans autre justificatif. Enfin, un système similaire est actuellement à l’essai en Bavière.

Si vous êtes cas contact ou en cas de symptômes, vous devez vous isoler immédiatement et réaliser un test dans les plus brefs délais.

Rédacteur : Docteur René Jacob-Vestling le 10/05/2021

Références : Santé publique France, Point de situation SIDEP, European Centre for Disease Prevention and Control, A.N.S.M, H.A.S, Johns Hopkins University, C.P.A.M, A.R.S., C.D.O.M.

Téléchargements

mai 2021 PDF - 985.8 ko
Télécharger