Accueil > Actualités > Actualités DELOS APEI 78 > Point épidémiologique COVID 19 le 08/09/2020

Point épidémiologique COVID 19 le 08/09/2020

Contenu de la page : Point épidémiologique COVID 19 le 08/09/2020

Je vous prie de bien vouloir trouver ci-joint le point épidémiologique du 08 septembre 2020 rédigé par le Dr Jacob Vestling.

Ce point est à destination des salariés et des familles.

En France ce sont 1898 personnes qui ont été hospitalisées ces sept derniers jours et parmi elles 326 en réanimation. Cela traduit une très forte augmentation des hospitalisations.
25 décès en milieu hospitalier dus au coronavirus sont à déplorer ces 24 dernières heures.

562 clusters sont en cours d’investigation, soit 205 de plus en l’espace d’une semaine. Parmi eux il y a 60 clusters dans des E.P.H.A.D.

En Île de France 45 nouveaux clusters apparus en une semaine sont en cours d’investigation, dont 22,3 % sont classés en criticité élevée. Près des 2/3 des clusters apparaissent désormais en milieux professionnel, établissements sociaux d’hébergement et d’insertion et établissements de santé.

Ce sont 68 départements qui sont en situation de vulnérabilité (11 de plus en une semaine et 26 de plus en deux semaines). Les Yvelines sont passées en situation de vulnérabilité élevée.
En Île-de-France Le dernier taux d’incidence de l’infection COVID-19 (nombre de nouveaux cas rapportés à la population) atteint 93,3/100 000 habitants. Le taux d’incidence francilien est toujours supérieur au taux d’incidence national (54,6/100 000 habitants). Le taux de positivité de la région est de 6,6 % et dépasse le seuil d’attention de 5 % (il est de 4,3 % en France).

En Île-de-France le R-effectif calculé sur les données de SIDEP avec une fenêtre de 7 jours, s’établit en semaine 35 à 1.42 contre 1.40 en France métropolitaine. Il s’est stabilisé depuis fin juillet à un niveau élevé représentant un doublement de l’incidence en 2 semaines.

On observe une augmentation du nombre de signalements de cas de COVID-19 dans les ESMS depuis début juillet. Cette augmentation est plus particulièrement marquée en Île-de-France, où est notée une accélération de la circulation de la Covid 19 et une hausse de tous les indicateurs virologiques.

En France métropolitaine, la progression de la circulation virale est maintenant qualifiée d’exponentielle. Si le nombre de patients testés est en augmentation, cela n’explique pas la hausse des cas observée. Depuis début Juillet, le nombre de patients dépistés a été multiplié par un peu plus de 2 et le nombre de nouveaux cas par 12.
La circulation virale est particulièrement active chez les adultes jeunes. Le défaut de suivi des mesures de prévention par les jeunes adultes pourrait expliquer cette augmentation. En revanche, chez les personnes âgées de plus de 65 ans, particulièrement à risque pour la COVID-19, l’adhésion aux mesures de prévention est bien meilleure ce qui pourrait expliquer une circulation moindre dans cette population.

Cela confirme tout l’intérêt des gestes barrières.

Rédacteur : Docteur René Jacob-Vestling
Références : Santé publique France et European Centre for Disease Prevention and Control