Accueil > Actualités > Actualités DELOS APEI 78 > Les AELI mis en place par du Fun pour tous (...)

Les AELI mis en place par du Fun pour tous et Délos Apei 78

Contenu de la page : Les AELI mis en place par du Fun pour tous et Délos Apei 78

Entre juillet et août 2020, trois lieux de répits par les loisirs ont été ouverts en urgence suite au courrier de Mme Cluzel, Secrétaire d’État chargée des personnes handicapées qui a mobilisée les ARS en ce sens et dans le cadre des communautés 360. En effet, suite à la crise sanitaire, la majeure partie des séjours adaptés ont été annulés sur l’été 2020.
C’est pourquoi l’association DELOS 78, en partenariat avec l’association DU FUN POUR TOUS ont proposé l’ouverture d’Accueils Éducatifs par les Loisirs et l’Inclusion (AELI, le dispositif Du Fun Pour Tous), au sein des Établissements Médico-sociaux de l’association DELOS 78.

36 enfants de 6 à 21 ans sont accueillis à l’IME du Breuil et à l’IME La Rencontre, 18 dans chaque établissements.
16 professionnels sont là pour accueillir et accompagner chaque enfant de 9h à 18h30.

75 enfants ont pu être accueillis en externat et en internat de semaine sur l’été 2020, 35 enfants à la Toussaint 2020, 48 enfants à Noel 2020, 36 en février et Pâques 2021.
Depuis l’été 2020, les enfants, adolescents et jeunes adultes ont pu faire de nombreuses activités : pâtisserie, zoo de Thoiry, ferme pédagogique, journée à la Mer à Deauville, sortie au parc des Félins, peinture, Bâtisseurs en Herbe, cuisine, courses, activités sportives adaptées, jeux de société, jeux pour la motricité, arts plastiques, sortie à l’aquarium Sea Life, bowling, atelier musique, serre aux Papillons, Parc Astérix, ballade à Paris, location de vélos, France Miniature, repas au restaurant Thai Village, Feel Jump, journée équitation, cueillette de Cergy, Jardin d’Acclimatation, yoga du rire…

Les ateliers courses / cuisine, arts plastiques, sorties culturelles et sportives, etc.. entrent dans une stratégie d’éducation spécialisée pour la création d’une relation de confiance par « le faire avec », et ainsi essayer de continuer à accompagner l’enfant dans ses acquisitions autour de son autonomie, de sa socialisation et de son épanouissement.
Avant chaque démarrage d’atelier, les éducateurs vont utiliser des pictogrammes sur un emploi du temps séquentiel permettant d’apporter une structuration dans le déroulement des journées (méthode PECS). Cette première étape est indispensable pour que l’enfant soit rassuré et apaisé et donc en capacité d’investir le programme de la journée.
Ces ateliers, sorties et activités sont donc un outil permettant aux professionnels spécialisés d’utiliser le ludique et le sympathique pour continuer à stimuler les enfants.

Les enfants sont orientés par les assistantes sociales des établissements scolaires et
médico-sociaux qu’ils fréquentent au quotidien ainsi que par l’UMI, les PCPE de
Sartrouville et Carrières-sous-Poissy, le DIH et les travailleurs sociaux du
département des Yvelines.

La problématique majeure du fonctionnement a été de recruter des personnels qualifiés et/ou ayant de l’expérience auprès du public en situation de handicap mental et/ou ayant des troubles du spectre autistique, venant s’ajouter à cela les situations complexes priorisées par le DIH.

Les AELI sont un vrai succès et les parents sont ravis de cette nouvelle possibilité pour leurs enfants.