Accueil > Actualités > Actualités DELOS APEI 78 > Découvrez l’article de la Gazette en Yvelines (...)

Découvrez l’article de la Gazette en Yvelines : 2 résidents du Foyer des Cordeliers participent à un tournoi de basket

Contenu de la page : Découvrez l’article de la Gazette en Yvelines : 2 résidents du Foyer des Cordeliers participent à un tournoi de basket

Voici un article de la Gazette en Yvelines sur un tournoi de basket auquel deux résidents du Foyer des Cordeliers ont participé : https://lagazette-yvelines.fr/2021/...

Une ambiance bon enfant et des sourires aux lèvres. La journée du 29 mai a été particulièrement festive au gymnase Lucan à Mantes-la-Jolie. Ce jour-là, une vingtaine de basketteurs, âgés de 19 à 50 ans environ et en situation de handicap mental, se sont affrontés lors d’un tournoi handisport. Selon Stéphane Rey, le responsable pédagogique au Mantois Sports en Seine (outil d’insertion de l’AS Mantaise, ndlr), cet événement ainsi que la pratique sportive de façon générale est un excellent moyen pour les joueurs de s’aérer l’esprit et ­d’oublier leurs ­soucis ­quotidiens.

« Le sport est bon pour tout le monde. Il faut savoir que, du coup, sur le handicap mental, il y en a qui ont un comportement différent pendant leur pratique sportive. Lors de leur vie quotidienne, il y en a qui ont des traitements, ils peuvent être introvertis ou alors, à l’inverse extravertis et difficiles à contrôler. [Avec] la pratique sportive […], il y en a qui se révèlent », déclare Stéphane Rey en précisant : « Une personne qui est introvertie, qui ne bouge pas, en sport, elle peut s’exprimer […]. Cela se voit tout de suite parce que les éducateurs de foyers qui les voient tous les jours, quand ils les voient en séance, ils n’en croient pas leurs yeux. »

Les bienfaits du sport sur la santé mentale, décrits par le responsable pédagogique, sont loin d’être contredits par Baptiste, un licencié de 26 ans au sein de cette section et ayant participé au tournoi de basket-ball. « Le sport, c’est important parce que cela fait partie de la santé. Après une journée de travail, cela fait du bien », déclare-t-il en précisant pratiquer de nombreuses disciplines comme le basket-ball, le football en salle, et le handball. « Moi j’aime le sport, c’est ma vie […]. Le sport cela m’aide bien, c’est mon oxygène de vie », ajoute-t-il.

Durant le tournoi organisé conjointement par le Mantois Sports en Seine, la section basket-ball de l’AS Mantaise et le comité départemental de sport adapté, tous les joueurs semblaient prendre, en tout cas, énormément de plaisir à évoluer sur le parquet. « C’est vraiment curatif, c’est vraiment un médicament le sport pour ces personnes-là », affirme Stéphane Rey en les voyant s’amuser sur le terrain.

Quant à la tenue du match à huis clos en raison du contexte sanitaire, il confie que cela est « frustrant » mais qu’il aurait été particulièrement difficile de filtrer les entrées pour ce tournoi. Stéphane Rey tient toutefois à préciser que le public en situation de handicap étant jugé comme prioritaire, la saison sportive pour ces derniers ne s’est donc pratiquement jamais interrompue. « On a eu deux, trois séances qui ont été coupées mais sinon on s’est entraîné toute l’année », déclare-t-il.

« On a la chance de pouvoir faire quelque chose, on fait avec », se réjouit, quant à lui, Baptiste quand on lui demande son ressenti concernant la tenue du match à huis clos qui devait initialement réunir 32 joueurs. « Il y a une structure qui n’a pas pu venir à cause du Covid », explique Stéphane Rey.

Tout comme le maire, Raphaël Cognet (LR), l’adjoint en charge des sports, Bernard Thuet, étaient présents pour le tournoi et remettre des médailles et prix aux participants. « Ils le font pour développer un peu ce genre de compétitions, de rencontres […]. C’est très sympathique et, du coup, il faut, bien sûr, mettre cela en avant », affirme ce dernier de la volonté des organisateurs à ­promouvoir le handisport.